Bien trop souvent j’ai alimenté mon corps pour apaiser mon esprit plutôt que de me soucier des bienfaits ou non des ingrédients que je lui mettais. Et pourtant ! Personne ne met du diesel dans une voiture à essence ou bien ne donne des croquettes chien à un chat. Personne ne boirait un verre de pétrole, ou ne mangerait un bon kilo d’ hydrocarbures aromatiques hétérocycliques ou Chloropropanols , des noms barbares qui font peur rien qu’à les écrire! Et pourtant! C’est seulement à 46 ans et grâce à Gilles Lartigot, que je remets en question toute mon alimentation! Je suis convaincue qu’il n’est pas trop tard pour moi ! Ni pour vous! Retour sur 2 livres sur la question dont je viens de terminer et que je ne saurais trop vous recommander ! Mais attention! Vous risquez de ne plus être la même ou le même !

Les industries ne nous veulent pas du bien.

Je pense qu’on a bien compris que ça fait longtemps qu’on nous endort avec des belles paroles! Et pourtant je m’étonne et me questionne sur le fait qu’on accepte tout ça sans rien dire! Moi y compris! On sait qu’il y a de la merde dans les plats industriels et pourtant qui n’en a jamais acheté ? Qui n’en achète pas ?

J’ai acheté par facilité parce que ça avait beaucoup ( trop ) de goût, des plats tout faits : souvent des lasagnes pour mon fils difficile et qui sauve la cuisine quand tu n’as pas envie de faire 36 plats ou que tu n’as pas envie de batailler à tous les repas pour le faire manger. Et pourtant il y a quelques années un grand scandale a fait du bruit et je n’ai rien entendu . De la viande de cheval au lieu du bœuf? Ca reste de la viande ,non?

Mais au delà de ça, on peut plutôt se dire en fait , les industriels peuvent te mettent n’importe quoi, on ne s’en rend même pas compte et quand on le sait , on fait parfois un peu de bruit et puis on retourne à nos fourneaux ou pas pour le coup.

Les rois de la magie !

Les industries comme nos politiciens d’ailleurs n’ont qu’une seule idée en tête : le pognon ! plus de pognon!!! Alors ils trouvent des stratagèmes inimaginables afin de gagner le plus d’argent et ils nous refourguent tout ce qu’on ne mangerait pas si on le voyait d’un peu plus près. Parce que NON! NON! ce ne sont pas de grands chefs cuisiniers qui préparent les bons petits plats industriels vendus dans les grandes surfaces!

Exemple, des champignons tout bleus qu’on a panés pour ne plus rien voir, des crottes de rats bien broyées avec du piment, et le pire est le RAS EL HANOUT : ce sont tous les restes, tous les déchets de l’usine, les échantillons divers et variés , les lots périmés, la farine avec insectes avec un subtil mélange d’épices pas chères. Plus sûr de vouloir cette épice dans mon tiroir, et vous?

Une chose à savoir aussi, pourquoi la date de péremption se trouve sur le couvercle et non sur le bocal? tic tac tic tac….; Alors? Trouvé ? Pour mieux les échanger quand la date est dépassée ! Ce serait dommage de gaspiller non? Surtout que vous ne serez pas forcément malades mais vous aurez moins de saveurs!

La légèreté a aussi son poids spécifique.

Je me souviens il y a quelques années je voulais m’amuser à peser les filets de fruits ou de légumes pour voir si c’était juste! Parce que qui vérifie si le poids indiqué est bien le poids réel? Et bien , il y avait quelques différences, bien sûr pas en notre faveur vous l’aurez supposé!

A contrario, la dernière fois que je suis allée chez mon producteur local acheter des carottes, certaines étaient un peu abimées; l’agriculteur pour remédier à ce petit “défaut” n’a pas hésité à mettre plus pour le même prix. Vous voyez toute la subtilité des choses. Et bien, sachez que par exemple nos super tranches de jambon sont piquées pour les faire gonfler ( comme vahiné ) avec plein d’additifs comme du sucre, du glutamates, du sel nitrités, des protéines de sang…. un vrai cocktail maison! Et pour les crevettes , ils utilisent un procédé qui à la base semble louable puisque ça permet de conserver le produit du dessèchement . On leur met une belle grosse couche de glace qui a été pesée avec les crevettes. La glace fond et le poids aussi, et c’est pour cela qu’on se retrouve avec une mini portion de crustacés. Ah oui ? Vous saviez aussi que nos chères crevettes étaient piquées avec un antibiotique puissant très dangereux interdit en Europe et dans tous les pays développés? Je pense qu’on n’a pas le même sens du mot interdit….

Alors, on fait quoi?

J’avoue qu’après avoir lu les 3 livres de Christophe Brusset, ça m’a ouvert les yeux ! Je n’aime pas du tout qu’on me prenne pour un pigeon et je veux encore avoir le contrôle sur ce que je mets dans mon corps , dans la mesure du possible bien sûr. Je pense, comme l’auteur le dit, que nous sommes plus puissants qu’on ne l’imagine! Car c’est NOUS qui achetons! Et si on décidait de changer notre façon de voir les choses, si on se tournait un peu plus vers nos producteurs locaux pour boycotter les grandes surfaces , les pigeons ne seraient peut-être pas les mêmes! Nous sommes responsables de notre alimentation! Arrêtons d’être hypnotisés par les pubs qui nous matraquent! Reprenons notre vie en mains!

“Que ta nourriture soit ta médecine et ta médecine, ta nourriture.” Hippocrate.

2 Commentaires sur “L’alimentation pour ma santé.

  1. Pingback: Le vitaliseur de Marion, un atout indispensable dans sa cuisine! - Miss Mode Beauty

  2. Pingback: Préparer son corps pour l'hiver. - Miss Mode Beauty

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous !

Ne ratez pas mes derniers articles & inscrivez-vous ! Vous recevrez un mail lorsqu'un article sortira.