Un voyage sans découverte culinaire c’est comme une frite sans mayonnaise. Quelque chose manquerait à l’appel. La gastronomie fait partie aussi de mes plaisirs de vacances et les restaurants dont je vais vous parler sont aussi importants que tout le reste. 

Qu’est-ce qui fait que l’on retient une adresse plus qu’une autre ? Comme vous, “je suis sensible au charme du serveur” mais le cas échéant, je dois ressentir des émotions avec la cuisine, être satisfaite du service, avoir une qualité dans mon assiette et pourquoi pas de l’inattendu ? 

Voilà pourquoi je vais vous parler de ces 3 restaurants en Corse qui valent le détour.  

Le plus familial.

Si vous allez à Corte, après avoir visité la vieille ville et sa citadelle, prenez la direction de la fontaine des quatre canons qui se situe en haut d’une montée d’escaliers. Le cadre est magnifique et respire la tranquillité

Vous découvrirez A Funtana qui est ouvert uniquement en haute saison. Et pour cause, les tables se trouvent à l’extérieur. En fait, je me rends compte que c’est le point commun des 3 restos de cet article. Serait-ce un critère de choix ? 

Cet établissement est ouvert depuis 20 ans et propose de la cuisine traditionnelle. Vous pourrez enfin découvrir les fameuses cannellonis au brocciu ( normalement, la saison est en hiver ). C’est un des plats typiques corses. Elles sont savoureuses, bien garnies. Pour en avoir déjà mangé ailleurs, la préparation ressemble à un plat réalisé par notre grand-mère. Sauf qu’ici c’est un grand-père assez jeune qui est aux fourneaux. 

Si il vous reste de la place, et je peux vous dire que même si je suis une petite mangeuse, j’en trouve de la place, succombez au dessert : le fondant à la châtaigne! Quel plaisir gustatif! Une explosion de gourmandise nappée d’un caramel chaud et de sa chantilly. 

Concernant le tarif, vous êtes sur un bon rapport qualité/ prix. Les prix sont raisonnables.  Vous avez même des menus pour découvrir entrée, plat, dessert si vous avez bon appétit et c’est toujours intéressant. L’addition s’élevait à moins de 50€ pour nous 2 pour un apéro, plat et dessert. 

Et puis enfin, même si vous ne buvez pas souvent de l’eau, entre 2 verres de vin,  je vous conseille de faire une exception et de commander un pichet. Vous risquez d’être surpris.

Le plus conceptuel.

C’est en allant à Ajaccio, capital de la Corse, que nous avons découvert ce 2ème restaurant: Le cabanon. Il se situe avant le port Tino Rossi ,devant la citadelle, idéalement placé loin de l’agitation grouillante de la ville. Vous serez accueillis par Loïc et Nadine. 

Pourquoi ce restaurant nous a marqué les esprits? Même si on a tous des critères personnels, vous serez d’accord avec moi pour dire que la qualité des produits est primordiale! Et comment savoir ce qui se trouve dans notre assiette ? Et bien la question ne se pose pas ici. Puisque Loïc est pêcheur et que l’on mange son poisson frais. Ensuite, j’ai appris cette année que Nadine, la cheffe a passé un nouveau diplôme qui lui a permis d’avoir un morceau de terre. Du coup, ils cultivent quelques légumes et fruits que vous retrouvez dans votre assiette. 

Vous aurez donc à faire à des passionnés, qui aiment les produits qu’ils proposent. La carte est bien fournie et change en fonction des produits qu’ils ont. 

Loïc sélectionne aussi d’excellents vins pour accompagner les plats ou pour patienter. J’ai notamment découvert un excellent muscat que je me suis empressée d’acheter à la cave des vignerons à Ajaccio. Vous pouvez lui faire confiance. 

Lors de notre passage, nous avons tenté le poulpe grillé et son houmous ainsi que le tartare de veau au citron confit et ses câpres. Ce fut un régal! Les plats étaient harmonieux et les saveurs équilibrées. On a même eu droit à la visite de Nadine dans les tables.  

Néanmoins, sachez que les plats ne sont pas “copieux” mais conviennent parfaitement par ces chaleurs de l’été. 

Les prix sont un peu plus chers mais en adéquation avec la qualité des produits. Si je cuisine santé dans ma vie de tous les jours, c’est pour retrouver aussi ces mêmes valeurs au restaurant. Nous nous sommes contentés d’un apéro, d’un plat ,d’un dessert ainsi qu’un verre de vin. L’addition s’élevait à une soixantaine d’euros. 

Même si au premier abord , le restaurant ne paye pas de mine , ne vous fiez pas aux apparences. La qualité se trouve dans votre assiette et pas dans les toilettes. 

Le plus atypique

Atypique, qui ne répond pas au type habituel. Et c’est bien comme ça que je décrirais Bruno, le patron du meilleur restaurant de poissons de Porto. Chez lui, on oublie son téléphone, on ne réclame pas du ketchup et on savoure les choses et le temps. Le patron c’est lui, avec beaucoup d’humour. D’ailleurs, le ton est donné dès que vous arrivez. 

L’Astretta est un restaurant qui se trouve en haut de quelques marches. Il vous faudra lever la tête pour le découvrir. Le cadre évoque bien évidemment la mer et c’est Bruno lui-même qui pense et crée la plupart de son mobilier.

Le fait qu’il n’y ait que quelques tables favorise le bien-être et la convivialité. Car malgré son air “d’ours mal léché”, le patron a beaucoup de savoir-vivre et crée une atmosphère que je ne retrouve nul part ailleurs! D’ailleurs, à chaque fois, en fin de soirée, les conversations se mélangent entre les dernières tables, le tout arrosé d’une petite liqueur de myrte. 

Vous pourrez découvrir une cuisine saine, avec des jeux subtiles de saveurs dont seul Bruno connait les secrets. Si vous êtes ( ou pas ) amateurs de poissons, c’est à cette adresse que vous devez vous rendre. Vous pourrez déguster un  thon mariné,  une sériole, de la seiche ou peut-être un denti , poisson emblématique de Corse en été. 

 

Tout est préparé par le chef! Même le pain est fait maison! Il s’affaire autant derrière la cuisine que pour vous servir. Il prend le temps de discuter avec vous. Ce que j’apprécie, c’est que je ne me sens pas un numéro comme dans certains établissements. C’est comme à la maison mais en mieux ( puisque ce n’est pas moi qui cuisine ). Il y a un respect de ses clients qu’ils chouchoutent. 

Concernant les prix, lorsqu’on prend autant de temps pour tout faire soi-même, et qu’en plus on met à l’honneur le poisson, aliment moins bon marché, il en convient que l’addition est un peu plus onéreux qu’une pizzeria. Les plats sont copieux; je n’ai même pas su garder une place pour le dessert cette année. Il faut compter 90€ pour 2 personnes pour apéro + entrée ou dessert + plat + vin. 

Pour ma part, c’est incontestablement le resto dont je ne peux louper quand je viens en Corse. 

Maintenant qu’on a tous grossi rien qu’en lisant tout ça, je vous propose d’éliminer avec le prochain article : mes randonnées en Corse-du-Sud 2021. 

Si vous voulez trouver la meilleure façon de voyager jusque là, cliquez ici : voyage en Corse.

8 Commentaires sur “3 restos en Corse qu’il ne faut pas louper.

  1. The PR Insider says:

    Hello,
    Je suis passée devant le premier resto mais avec la volée d’escaliers & ma chaise roulante, je t’avoue qu’on ne s’y est pas arrêté x).
    Par contre, je regrette de ne pas avoir été au resto le cabanon ! J’ai découvert le pouple grillé sur l’île Rousse & j’ai ADORE ça ! J’aurais pu faire plein de restos corses rien que pour ça. Miam miam.
    C’est toujours utile d’avoir de bonnes adresses lorsque l’on ne connaît pas le coin en tout cas 🙂

    • Miss ModeBeauty says:

      Coucou oui c’est vrai que Corte c’est difficile quand on n’a pas la mobilité! Et pour le Cabanon il n’ouvre pas tout le temps! Tu devras retourner en Corse! C’est obligé! Et je suis sûre que tu y as pensé.
      Merci à toi.

  2. Jodanelle says:

    Hello j’ai fait 2 séjours en Corse de 15 j et donc je ne connaissais pas ces adresses mais au gré de nos balades on a découvert des restos sympa merci pour ton partage

    • Miss ModeBeauty says:

      Coucou, oui j’ai pointé ces 3 restos-là mais en général, on ne se loupe pas en Corse! C’est bon! Le bonheur cette belle île!!! Merci pour ton passage. Kiss kiss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous !

Ne ratez pas mes derniers articles & inscrivez-vous ! Vous recevrez un mail lorsqu'un article sortira.